Implication des jeunes pour la transformation de l'agriculture

Implication des jeunes en entrepreneuriat agricole pour la transformation de l'agriculture: CORAF/WECARD a participé à la 2e Conférence régionale annuelle du Mandela Washington Fellowship

 

L'inclusion et de l'autonomisation des jeunes en faveur d'un entrepreneuriat agricole lucratif et attractif étant une priorité clé de son deuxième plan opérationnel, le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF / WECARD) a participé à la 2eme Conférence régionale annuelle du Mandela Washington Fellowship (MWF), programme de jeunes leaders africains, une initiative du président Barack Obama (YALI), du 19 au 21 mai, 2016 à Accra au Ghana. CORAF / WECARD a saisi l'occasion pour présenter ses réalisations majeures en ce qui concerne le développement de mécanismes/modèles viables permettant la mise en pratique des résultats issus de la recherche en faveur des jeunes entrepreneurs agricole en Afrique occidentale et centrale.

Si l'agro-industrie peut être un domaine rentable pour les jeunes, les écarts de productivité et le manque de débouchés des marchés peuvent être considérés comme des obstacles majeurs à leur implication dans le secteur agricole.

Par conséquent, le CORAF / WECARD croient fermement que mobiliser, exploiter et de canaliser les opportunités pour susciter l'intérêt des jeunes dans le développement de l'entrepreneuriat agricole est cruciale si l'Afrique veut atteindre l'objectif de croissance agricole de 6% dans le cadre du Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine  (PDDAA) et contribuer à l'éradication de l'extrême pauvreté et de la faim sous l'OMD1.

Représenté par Dr Aboubakar NJOYA, directeur de la recherche et de l'innovation, au nom du Directeur exécutif, l'institution a participé à un panel de discussion sur "les approches multi-sectorielles pour un développement durable". L'institution a présenté aux plus de 250 participants, différentes approches viables qui peuvent conduire à un développement durable dans le secteur agricole. «L'agriculture a le potentiel de créer des emplois et de la richesse pour les jeunes et il y a un besoin urgent de renforcer leurs compétences entrepreneuriales dans le secteur agroalimentaire pour une croissance inclusive», a déclaré le directeur de la recherche et de l'innovation du CORAF / WECARD.

Au cours de la conférence, les jeunes participants ont également souligné le manque  d'accès au crédit, aux technologies agricoles améliorées, aux compétences pratiques et aux marchés équitables nécessaires ainsi que d'autres services tels que les moyens logistiques comme frein à l'entrepreneuriat agricole.

En réponse aux préoccupations des jeunes, le CORAF / WECARD a présenté à l'auditoire ses principales initiatives ciblant les petits agriculteurs et les jeunes pour un meilleur accès aux technologies améliorées, intrants agricoles tels que les semences certifiées à haut rendement, des installations de transformation et l'accès aux marchés dans la sous-région. Parmi ceux-ci, il a présenté le projet co-financé par le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO) et la Banque Islamique de Développement (BID) sur le «Renforcement de capacités des jeunes en entrepreneuriat agricole en Afrique de l'Ouest», qui vise à impliquer plus de 1000 jeunes entrepreneurs agricole ou ayant  intérêt pour l'agriculture dans un processus de mentorat à travers les TICs.

En outre, pour faciliter la connexion entre les coordinations nationales du PPAAO et les jeunes "agripreneurs", le CORAF / WECARD a organisé une réception de réseautage qui a été ouverte par Nicole MECHEM, Chargé du Programme du Mandela Washington Fellowship à IREX (Washington-USA), Jennifer SCHNEIDER, Conseillère au partenariats de l'Initiative YALI, USAID-Afrique ainsi que Dr Abdoulaye TOURE, Économiste principal, expert en Agriculture et chef d'équipe du projet PPAAO- Banque mondiale (Bureau Afrique).

Ensuite, les coordinateurs nationaux du PPAAO du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée, du Niger et du Libéria ont eu à présenter les principales réalisations en termes de mise en pratique des résultats issus de la recherche dans le domaine agricole et la génération de technologies/innovations agricoles à financièrement accessibles aux jeunes pour une agro-industrie rentable.

Cela a été suivi par des échanges et partage d'expériences de jeunes entrepreneurs  actifs dans le secteur agroalimentaire. Après avoir partagé des cas de succès, certains jeunes ont soulevé plusieurs défis et obstacles à leurs entreprises. A ce propos, Dr Abdoulaye TOURE, Chef d'équipe du projet WAAPP- Banque mondiale (Bureau Afrique) a pris l'engagement de soutenir les jeunes agro-entrepreneurs à travers les initiatives du CORAF / WECARD afin de leur faciliter l'accès aux marchés et aux technologies à haut rendement.