L’encadrement virtuel des jeunes du CORAF/WECARD prêt à démarrer!

Le projet, qui vise de former 1000 jeunes en technologie agricole, s’appelle: Encadrer les jeunes entreprenants pour la transformation agricole - NEYAT, à court.

 

Assister les jeunes dans la zone CORAF/WECARD et les pays de la BID avec des technologies des Centres Nationaux de Spécialisation (NCoS), soutenus par le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP), est le défi que le CORAF/WECARD se donne à relever au cours des prochaines sessions de mentorat continentales.

 

La question de l’emploi des jeunes est au cœur des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. En conséquence, le Conseil pour la recherche et le développement agricoles de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale (CORAF/WECARD) a lancé le projet « Encadrer les jeunes entreprenants pour la transformation agricole » (NEYAT) avec le soutien financier de la Banque Islamique de Développement (BID) et le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP). Ce projet fait partie d’un portefeuille dans le cadre du partenariat entre le CORAF/WECARD et la BID pour mettre en œuvre l’initiative de la BID pour un développement social inclusif visant à renforcer les jeunes dans ses pays membres.

 

Le premier projet a été intitulé: « Lancement de connaissances pour l’emploi des jeunes par le biais de chaînes Web », orienté autour du modèle CORAF/WECARD pour les jeunes en « Agribusiness ». Le deuxième projet était intitulé « Soutenir les jeunes en agribusiness en Afrique de l’ouest et du centre ». La mise en œuvre du projet régi par la lettre d’entente n ° 0892 du 5 juin 2015, est entrée en vigueur à cette date pour une période de 10 mois. Cependant, compte tenu de l’ampleur du travail, la durée du projet a été prolongée à 15 mois. Le troisième projet se concentrera désormais sur le processus de mentorat virtuel : NEYAT.

 

Le chômage des jeunes est une préoccupation majeure pour de nombreux pays en développement en raison de ses effets négatifs sur l’économie, la stabilité sociale, la sécurité et le bien-être des populations en général, y compris les jeunes. En Afrique de l’Ouest et du Centre, les jeunes représentent plus de 60% de la population active. On a estimé que les jeunes de 20 à 24 ans qui terminent leurs études secondaires passeront de 42% à 59% de la population au cours des 20 prochaines années. Cependant, bien qu’ils aient acquis un niveau raisonnable d’éducation, le défi sera qu’ils possèdent peu de compétences employables. Bien que de nombreux emplois aient été créés, il n’y a pas eu suffisamment de place pour accueillir le nombre croissant de jeunes dans le besoin. Le coût de l’emploi inadéquat est élevé et, sans interventions urgentes pour offrir plus d’opportunités d’emploi, les pays africains risquent de perdre le potentiel énorme offert par leur jeunesse.

 

Le CORAF/WECARD espère jouer un rôle de premier plan dans l’atténuation de ce problème. Un lancement régional lancera les sessions de mentorat virtuelles de NEYAT au dernier trimestre de 2017.