A propos du PPAAO

Le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP) est conçu pour rendre l’agriculture plus productive et pérenne, pour améliorer les conditions de vie des consommateurs par la mise à disposition de produits agricoles à prix compétitifs et pour soutenir la coopération régionale en matière d’agriculture en Afrique de l’Ouest conformément aux plans d’actions des cadres de la politique agricole de la CEDEAO/ECOWAP et du NEPAD/PDDAA.

Le PPAAO a pour objectif de générer et d’accélérer l’adoption de technologies améliorées dans les principaux domaines agricoles prioritaires des pays impliqués dans le PPAAO, technologies qui s’alignent sur les principales priorités agricoles de la sous-région. Il vise également à fournir, aux producteurs, des technologies pour accroître et améliorer la compétitivité des principales spéculations dans chaque pays bénéficiaire.

Le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) a été conçu pour répondre au défi d’augmentation de la productivité agricole qui est un important axe des politiques agricoles des Communautés Economiques Régionales (CER) pour la mise en œuvre du Pilier IV du Programme Détaillé pour le Développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA). Il a démarré en 2008 sous l’égide de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec une facilitation financière de la Banque Mondiale (BM) et coordonnée au niveau sous régional par le CORAF/WECARD.

Le PPAAO/WAAPP est articulé autour des quatre composantes suivantes:

  • Création de Conditions propices à la Coopération Régionale en matière de Développement et de Dissémination de Technologies Améliorées
  • Etablissement de Centres Nationaux de Spécialisation
  • Financement à la Demande du Développement et de l’Adoption des Technologies Améliorées
  • Coordination Gestion Suivi et Evaluation

Les pays qui ont satisfait aux critères d’éligibilité ont adhéré au programme selon les séries: WAAPP A (Ghana, Mali & Sénégal), WAAPP B (Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Nigeria), WAAPP C (Bénin, Gambie, Guinée, Liberia, Niger, Sierra Léone, Togo) et WAAPP D (Mauritanie, Cap-Vert, Guinée Bissau) qui est en cours de préparation. Les pays du WAAPP A ont terminé leur première phase et en sont à leur deuxième.

Après 8 années de mise en œuvre, certains résultats sont largement atteints : le projet a (i) touché plus de 6 millions de bénéficiaires directs, environ 30 million de bénéficiaires indirects dont 45% de femmes productrices dans 13 pays d’Afrique de l’Ouest; (ii) généré 159 technologies générées induisant un accroissement de rendement de 30% to 150% qui sont en train d’être adopté par 2 835 718 transformateurs et producteurs sur plus de 3 millions hectares.

A ce jour, neuf (09) Centres Nationaux de Spécialisation sont opérationnels et sont destinés à évoluer en des Centres d'Excellence Régionaux (CRE) pour une meilleure diffusion des technologies. Le PPAAO assure également la relève en matière de recherche par la formation de plus de 1000 jeunes chercheurs en Maîtrise et Doctorat.

Pour plus d'information visitez notre site web : www.waapp-ppaao.org/fr